Glossaire des molécules

 

1,8-cinéole

Aussi appelé eucalyptol, L’Organisation mondiale de la santé reconnaît l’emploi de l’huile essentielle pour traiter l’inflammation des voies respiratoires, de la gorge ou des muqueuses de la bouche (par voie interne)
Au cours de trois essais cliniques, le 1,8-cinéol que contient l’eucalyptus s’est révélé « efficace pour réduire la dose de corticostéroïdes » utilisée par des sujets souffrant d’asthme et pour combattre le rhume.
Des essais sur des souris ont permis d’observer que « l’eucalyptus exerce une activité antidouleur ». On pense généralement que cette activité serait attribuable aux propriétés antioxydantes de la plante

Alfa-pinène

 Il est connu pour ses propriétés antiseptiques. Il peut aussi être prescrit en cas d’hypersécrétion bronchique.

Delta-3-carène

Par ozonolyse, le 3-carène peut être transformé en arômes. On peut l’utiliser comme matière première pour la synthèse du menthol.

Germacrène-D

Composant de l’huile essentielle d’ylang ylang, possède des propriétés antifongiques et antibactériennes.

Limonène

Améliorer la chimiothérapie contre le cancer. Le limonène est notamment utilisé en parfumerie.

Le limonène tire son nom du citron qui, comme les autres agrumes, contient des quantités considérables de ce composé chimique, responsable en grande partie de leur parfum. Comme l’odeur principale qui constitue les agrumes (famille des Rutaceae), le D-limonène est utilisé dans l’industrie agroalimentaire ainsi que dans l’industrie pharmaceutique pour parfumer les médicaments, notamment les alcaloïdes amers. Il est également utilisé dans les produits nettoyants pour son odeur rafraîchissante orange-citron et son effet dissolvant.

Myrcène

Possède des propriétés sédatives, c’est un relaxant musculaire anti-inflammatoire, présent dans l’huile essentielle d’orange douce

 

Beta-caryophyllène

Le Béta-caryophyllène est réputé pour ses propriétés anti-inflammatoire, antivirale, antispasmodique et anticolitique. Il contribue ainisi à contrôler et diminuer nettement la douleur.
C’est aussi un puissant allié dans le traitement de l’anxiété, du stress et de la dépression grâce à ses actions anxiolytique et anti-déprime.

 

Acétate d’eugényle

On le retrouve dans toutes les distillations de feuille, c’est le composant majeur de l’huile essentielle de girofle, possède des propriétés sédatives

Formate de citronellyle

On le retrouve exclusivement dans l’huile essentielle de géranium, possède des propriétés antispasmodiques et sédatives

 

Géranial

Ou citral A, de la famille des citrals

Néral

Ou citral B, de la famille des citrals, à l’odeur de citron plus douce

Citronellal

Le citronellal servait à fabriquer le menthol industriel.

Citral

Ou lemonal, constituant majeur de l’huile essentielle de citronnelle qui présente des propriétés anti-inflammatoires

 

Eugénol

L’eugénol est très utilisé en pharmacie, notamment pour ses propriétés antiseptiques et analgésiques. On retrouve cette molécule dans de nombreux médicaments, surtout dans des bains de bouche afin de soigner les infections, mais on le retrouve aussi dans une pommade facilitant la respiration lors d’affections pulmonaires.

L’eugénol est hépatotoxique.

Géraniol

Alcool correspondant au géranial, sous forme de liquide incole qui dégage une agréable odeur de rose , possède des propriétés bactéricides, fongicides, virucides, sédatives, spasmolytiques

 

Cétone

Possède des propriétés mucolytiques efficaces contre les infections respiratoires. Toutefois elles sont neurotoxiques et hépatoxiques. A éviter donc par ingestion.

 

 

 

Les acides gras

 

Les acides gras

Les acides gras sont des composés lipidiques qui tiennent un grand rôle dans la construction des cellules, notamment de leurs membranes et dans leur apport en énergie.

Il existe plusieurs sortes d’acides gras : les acides gras saturés, mono-insaturés et poly-insaturés.

Les acides gras saturés sont principalement d’origine animale, ils sont présents dans le beurre, la crème, le saindoux ou le lard… Certaines huiles végétales en contiennent également, comme l’huile de palme par exemple. Ils favorisent les dépôts de cholestérol dans les artères et, par conséquent, les maladies cardio-vasculaires.

Les acides gras insaturés se retrouvent principalement dans les produits végétaux ainsi que dans les poissons gras tels que le saumon, les sardines ou encore le thon… Ils sont particulièrement bons pour la santé et jouent un rôle protecteur pour le système cardio-vasculaire.

Ils se divisent en deux sous-catégories :

–          Les acides gras mono-insaturés, ou omégas 9

–          Les acides gras poly-insaturés, ou omégas 3 et 6

Omégas 3

Les omégas 3 font partie de la famille des acides gras essentiels. Ce sont des composés lipidiques que le corps ne peut pas fabriquer, ou en quantité insuffisante, et qui doivent donc être apportés par l’alimentation.

Pourtant très utiles dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et des inflammations, les omégas 3 font souvent défaut, au profit des omégas 6.

Dans la famille des omégas 3, 3 acides sont recensés :

–          Acide alpha-linoléique

–          Acide eicosapentanoïque

–          Acide docosahexanoïque

 

Omégas 6

Les omégas 6 sont des acides gras polyinsaturés qui interviennent, entre autres, dans la construction des cellules immunitaires, améliorent la cicatrisation, atténuent les réactions inflammatoires et protègent le système cardio-vasculaire.

Pour que les omégas 6 soient réellement efficaces, ils doivent être associés à un apport suffisant d’omégas 3.

Dans la famille des omégas 6, 4 acides sont recensés :

–          Acide linoléique ( le seul acide gras oméga 6 essentiel)

–          Acide gamma-linoléique

–          Acide dihomo-gamma-linoléique

–          Acide arachidonique

 

Omégas 9

Les omégas 9 sont des acides gras mono-insaturés non-essentiels, le corps humain peut synthétiser suffisamment d’omégas 9 à partir des graisses saturées contenues dans l’alimentation en général.

Les omégas 9 sont composés de plusieurs acides dont le plus connu est l’acide oléique. Ils interviennent dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, ainsi que de certains cancers, et dans la réduction du cholestérol et de l’hypertension.

 

Acide éicosénoique

L’acide eicosénoique est mieux connu sous le nom d’acide arachidique. Il est présent dans l’huile essentielle de jojoba qui possède des propriétés hydratantes, nourrissantes et revitalisantes. Il est présent dans les produits de beauté pour nourrir les cheveux gras et la peau.

Acide linoléique

Présent dans bon nombre d’huiles végétales, l’acide linoléique est un des acides gras essentiel de la famille des omégas 6.

Le corps humain ne sachant pas le synthétiser, il doit nécessairement être apporté par l’alimentation.

L’acide linoléique intervient dans la fabrication des membranes cellulaires, il est le précurseur de tous les acides gras omégas 6, ainsi tous les autres acides gras de cette famille peuvent être produits à partir de l’acide linoléique.

A l’intérieur de notre peau, l’acide linoléique entre dans la composition des céramides, qui, eux, font partie du ciment lipidique, véritable barrière protectrice de l’épiderme.

Une carence en oméga 6 aura pour conséquence une sécheresse intense de la peau, un teint moins éclatant, des cheveux cassants et ternes….

 Acide ricinoléique

L’acide ricinoléique est le composant principal de l’huile végétale de ricin. Il possède des propriétés purgatives intenses et irritantes. Il ne faut donc pas l’utiliser par voie orale. En voie cutanée, l’acide ricinoléique est un excellent hydratant et nourrissant cutané.

Acide oléique

De la famille des omégas 9, l’acide oléique cons­ti­tue 55 % à 80 % des acides gras de l’huile d’olive. Très présent dans le corps humain, il protège le système cardio-vasculaire et réduit le cholestérol.  

En cosmétique, l’acide oléique est un ingrédient très fréquemment utilisé. Connu pour ses propriétés nourrissantes, il participe au renforcement du film hydrolipidique qui aide la peau à conserver son élasticité et sa souplesse. Il possède également des vertus réparatrices et cicatrisantes.

Pour information, la forme saturée de cet acide est l’acide stéarique.